Rebetez Agnès, Dupaux Jean-Jacques

Sciences humaines et sociales : pistes de recherche pour trouver des ressources en ligne

 




 Introduction

L’étudiant ou le chercheur, pour chercher des documents, se trouve face un outil riche et complexe, Internet. Cet article a pour objectif de donner des pistes pour concevoir une recherche. L’information devenant un marché, les offres toujours plus importantes et toujours plus autonomes, des dangers de non exhaustivité apparaissent. Roland Pintat pose le problème dans les termes suivants : « Le rôle des bibliothécaires à l’avenir se limitera-t-il à celui de consommateurs et de gardes-barrières des multinationales du numérique ? » [1]. Il est nécessaire de rappeler que tous les sites ne sont pas fiables ou mis à jour régulièrement. C’est pour cette raison que nous nous intéresserons plus particulièrement aux sites liés aux services publics ou disponibles dansles bibliothèques universitaires.

Dans cet article, les questions auxquelles nous voudrions répondre sont les suivantes : comment trouver une référence fiable et complète ? Comment savoir si ce document est intéressant pour une recherche ? Comment localiser l’ouvrage et/ou le document ?

Pour commencer, il est nécessaire de rappeler la définition d’un document. Pour cela nous renvoyons aux différents sites de l’URFIST (Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique), spécialisée dans la documentation notamment sur le site de Rennes auquel nous empruntons cette définition :<<Ensemble formé par un support et une information, généralement enregistrée de façon permanente, et tel qu’il puisse être lu parl’homme ou la machine>> (Définition de l’Organisation Internationale de Normalisation, ISO). Un document, c’est un support (papier, plastique, numérique…) plus un contenu (textes, images, données…). Le document permet de conserver et de communiquer une information. Pour approfondir ces questions, nous renvoyons aux sites suivants :

http://www.sites.univ-rennes2.fr/urfist/ouhttp://repere.enssib.fr/REPERE2011.pdf

 Trouver une référence : les catalogues, bases ou banques de données.

Avec l’informatisation, un changement de vocabulaire est en train de s’établir ; on parle de bases et de banques de données qui remplacent les ancienscatalogues :

http://www.defidoc.com/infor_doc/BasesDonneesDef.htm

Les catalogues de bibliothèques ou bases de données.

Le Catalogue collectif de France de la BNF est le plus complet, regroupant les bases de trois grands catalogues et surtout permet la localisation des documents : http://www.ccfr.bnf.fr/

_le catalogue des fonds des bibliothèques municipales rétroconvertis.

_BN-Opale Plus http://catalogue.bnf.fr/(catalogue multimédia de la Bibliothèque nationale de France).

_le catalogue du Système universitaire de documentation. http://www.sudoc.abses.fr

Les bibliothèques universitaires ont regroupé leurs différents fonds documentaires dans une base connue sous le nom de SUDOC (Système Universitaire de Documentation), gérée par l’ABES (Agence bibliographique de l’enseignement Supérieur). On y trouve les livres, thèses, revues mais aussi ressources électroniques documents audiovisuels, microformes, cartes, partitions, manuscrits et livres anciens sur tout support.

Au niveau européen ou mondial, des catalogues sont proposés comme celui de la bibliothèque européenne : http://search.theeuropeanlibrary.org/portal/en/index.html

Le serveur Gabriel (Gateway et Bridge to Europe’s national Librairies) permet d’accéder aux fonds de toutes les bibliothèques européennes ou http://www.libdex.com/ pour le niveau mondial.

Le site du cercle de la librairie présente l’actualité de l’édition http://www.electre.com/, soit 350.000 notices d’ouvrages publiés en France (ou publiés à l’étranger en langue française) disponibles dans le commerce. Il répertorie 10.000 éditeurs et 20.000 collections.

Les catalogues de monographies et d’articles numérisés ou banques de données textuelles.

En s’inscrivant dans une B.U., vous avez accès librement aux revues électroniques, bases de données, dictionnaires et encyclopédies qui nécessitent un abonnement. En effet, elles adhèrent à Couperin, consortium français de mutualisation, qui regroupent différentes structures (190 membres : universités, écoles supérieures, organismes de recherche). Couperin gère l’ensemble des négociations avec les éditeurs de périodiques en ligne, mais chaque B.U. est libre de ses achats. Une fois l’abonnement obtenu,il est possible d’accéder au texte en ligne (ce fonds est différent dans chaque B.U., avec un tronc commun incontournable).

Pour être exhaustif dans ses recherches, il faut consulter le registre de l’ISSN qui est une base de données bibliographique internationale contenant presque toutes les notices créées pour l’identification des publications en série auxquels des numéros ISSN ont été attribués. Elle n’apporte rien sur le contenu des articles. http://www.issn.org/2-22666-National-Centres.php?id=30 (elle n’est pas en accès libre).

Les sites de monographies numérisées.

  • Gallica : http://gallica.bnf.fr/ Bibliothèque numérique réalisée par la Bibliothèque Nationale de France. Son Président, Jean-Noël Jeanneney déclare, dans le journal Le Monde du 4 mars 2005, face au projet Google de numériser 15 millions de livres rapidement : « La bibliothèque virtuelle développée par la BNF sous le nom de Gallica propose 80 000 ouvrages en ligne et 70 000 images. J’ai décidé qu’elle offre bientôt la reproduction de 22 grands journaux français depuis le XIXe siècle ».
  • Les Classiques en sciences sociales (Québec) : http://classiques.uqac.ca/ Ce site est dirigé par Jean-Marie Tremblay, sociologue, et propose une bibliothèque numérique entièrement réalisée et vérifiée par des bénévoles.

D’autres sites proposent des livres numérisés comme le site suisse Athena, plus orienté sur la littérature : http://athena.unige.ch/athena/

Les agrégateurs de contenus en ligne ou fédérateurs de revues.

Les agrégateurs de contenu en ligne permettent d’accéder à une information disponible sous forme d’articles de presse, d’études ou encore d’analyses. Le site journal du net présente 6 agrégateurs généralistes : http://solutions.journaldunet.co m/0505/050525_panorama.shtml.

  • Revues.org http://www.revues.org/ Il s’agit d’une fédération de revues en sciences humaines et sociales (35). Ce site présente un répertoire de liens scientifiques « L’Album des sciences sociales », un calendrier des sciences sociales « calenda » et un moteur de recherche http://inex.revues.org/index.html
  • Persée http://www.persee.fr/ C’est un portail récent de diffusion de revues scientifiques en sciences humaines et sociales géré par le Ministère de l’Éducation Nationale et l’université de Lyon
  • Bibliothèque virtuelle des périodiques http://www.biblio.ntic.org/bouquinage.php?ct=1 500 revues et magazines électroniques offrent leur contenu sur Internet, sélectionnés par des bibliothécaires et documentalistes français et québécois. Le classement suit la classification Dewey par grand domaine. L’accès au texte intégral des articles est gratuit.

géré par le Ministère de l’Education Nationale et l’université de Lyon

  • Biblio SHS : http://biblioshs.inist.fr/ Portail développé par l’INIST-CNRS qui propose notamment un catalogue des revues électroniques en SHS que l’on peut interroger par domaine et par type d’accès : libre ou payant. Le CNRS propose également un moteur de recherche et d’indexation de sites de chercheurs http://www.inist.fr/

De nombreux autres sites, en langue anglaise, proposent des articles en ligne, nous ne ferons que les citer rapidement

  • Journalseek http://journalseek.net/index.htm Ce site permet d’identifier par domaine et d’accéder au site web des revues scientifiques : sommaires des revues et articles en texte intégral sont parfois consultables en ligne (accès payant ou gratuit)

De nombreux chercheurs rejettent l’aspect commercial de la diffusion des savoirs aussi le CNRS a créé un outil de diffusion le Centre pour la Communication Scientifique Directe http://hal.archives-ouvertes.fr/

 Des outils pour connaître le contenu d’un document ou d’une revue : les bases de données payantes ou gratuites :

  • Cd-Rap Répertoire d’articles de périodiques ; plus de 150 périodiques sont dépouillés depuis juin 1995.
  • Francis : http://www.inist.fr/spip.php?article23 Références bibliographiques à partir de 1984 dans le domaine des sciences humaines et sociales. Plus d’un million de notices bibliographiques avec résumés d’articles pour 80% des références dans diverses langues : anglais (39%), français (35%), allemand (12%), italien (6%), espagnol (5%), autres langues (3%).
  • CurrentContents CurrentContents ARTS (Arts & Humanities) présente les sommaires des principales revues scientifiques des sciences de l’art et des humanités.

http://ip-science.thomsonreuters.com/cgi-bin/jrnlst/jloptions.cgi?PC=Y et CurrentContents BEHA (Social & Behavioral Sciences) pour les Sommaires des principales revues scientifiques en sciences sociales et sciences du comportement : http://www.ovid.com/site/catalog/DataBase/924.jsp

Héracles http://www.sportdoc.unicaen.fr/heracles/

Base de données bibliographiques sur le sport et les activités physiques produites par SportDoc.

  • Eric http://www.eric.ed.gov/ Base de données bibliographiques spécialisée en sciences de l’éducation, produite par le US National Library of Education.
  • Callimaque revues www.cndp.fr/callimaque/accueil.html Développé par le Scérén-CNDP, on trouve des références d’articles publiés dans les principales revues concernant l’éducation
  • Télémaque http://alexweb.injep.fr/ Cette base de données documentaire produite par l’INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire) recense des références d’ouvrages et d’articles de périodiques spécialisés parus depuis 1993 sur les questions de jeunesse, la vie associative, l’animation et l’éducation populaire.
  • Article@INIST http://services.in ist.fr/public/fre/conslt.htm Base de données pluridisciplinaire signalant également des articles de revues et monographies disponibles à l’INIST. Elle comporte une partie des revues indexées dans FRANCIS.

 Autres outils

Les CADIST (Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique).

Crées en 1980, leur mission est d’acquérir, conserver et diffuser la documentation destinée aux universitaires et aux chercheurs.Ils sont organisés en réseau, mais ne possèdent pas tous des adresses Internet ; certains contacts se font par email.

Listes des CADIST : https://www.sup.adc.education.fr/bib/acti/cadist.htm

Les centres de veille.

Le plus souvent privés et payants, à l’origine liés au tissu industriel, ces sites permettent d’avoir les dernières informations parues ou publiées sur Internet.

  • Centre de veille thématique Educ21 http://www.educ21.c om/critique_liv.htm CEGEP de la Jonquière (Québec)

http://www.cjonquiere.qc.ca/veilledujour/signetshumaines.htm

Des portails en sociologie.

  • L’album des sciences sociales http://album.revues.org/ Sélection par l’équipe Revues.org de plus de 2000 ressources en sciences sociales accessibles en ligne, choisies en raison de son intérêt pour l’enseignement et la recherche.

Autres sites intéressants.

 Conclusion

Notre but n’est pas d’être exhaustif, cela nous semble impossible compte tenu de l’évolution très rapide des outils et des offres. De plus, nous n’avons pas les moyens de mettre en place une veille Internet. L’idée de départ est de permettre aux étudiants de naviguer d’une manière sûre en utilisant internet. Trop souvent, ils croient maîtriser cet outil complexe, et négligent les éléments fondamentaux de toute recherche : la fiabilité des sources, une recherche bibliographique sérieuse et la plus complète possible.

Notes

[1] R. Pintat,Bulletin des Bibliothèques de France, t. 48, n° 2, 2003 – Paris, p. 90-94.

Pour citer l'article


Rebetez Agnès, Dupaux Jean-Jacques, « Sciences humaines et sociales : pistes de recherche pour trouver des ressources en ligne », dans revue ¿ Interrogations ?, N°1 - « L’actualité » : une problématique pour les sciences humaines et sociales ?, décembre 2005 [en ligne], http://www.revue-interrogations.org/Sciences-humaines-et-sociales,445 (Consulté le 11 décembre 2016).



ISSN électronique : 1778-3747

| Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site |

Articles au hasard

Dernières brèves



Designed by Unisite-Creation