Accueil du site > Quoi de neuf ? > Appel à communication du réseau thématique « Sociologie clinique (...)

Appel à communication du réseau thématique « Sociologie clinique »

lundi 15 octobre 2012

Approche clinique des dominations

L’approche clinique dans les sciences sociales porte un souci particulier pour l’étude des déplacements subjectifs par lesquels les individus s’efforcent de se dégager des processus de domination qui les assujettissent. Les dispositifs de recherche et la méthodologie que mettent en œuvre les sociologues cliniciens, dans des groupes d’analyse des pratiques professionnelles, des groupes d’implication et de recherche ou encore des ateliers d’écriture, permettent l’émergence d’un savoir émancipatoire, co-construit par le sociologue et les participants. Pourtant, si l’approche clinique dans les sciences sociales est compréhensive et critique, elle ne vise pas à dénoncer les diverses formes de domination produites par les interactions et rapports sociaux, mais plutôt à accompagner les individus qui se heurtent à des situations sociales auxquelles ils peuvent participer à travers des processus d’assujettissement comme la servitude volontaire (La Boétie), l’hégémonie culturelle (Gramsci) ou encore la violence symbolique (Bourdieu). Il est cependant impératif de ne pas considérer comme allant de soi l’existence de tels processus d’assujettissement. Il faut préciser non seulement par quelles modalités socio-psychiques des individus peuvent se retrouver sous leur emprise, mais aussi quelles sont leurs conditions sociales d’émergence. Il est donc important de questionner les expériences de la domination qui ne reposent pas sur de tels mécanismes d’adhésion et de soumission volontaires. Étudier le rôle et la place des affects dans le renforcement aussi bien que l’altération, voire la défaillance de tels mécanismes s’avère aussi essentiel. De même, puisque l’approche clinique dans les sciences sociales privilégie l’échelle d’observation mésociologique afin d’étudier les articulations entre l’individu et le social, « l’être de l’homme » et « l’être de la société », il s’agit de déterminer les mécanismes de production des différentes formes de domination et la manière dont elles sont médiatisées au sein des groupes restreints et des organisations.

ISSN électronique : 1778-3747

| Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site |

Articles au hasard

Dernières brèves

Parution : Cartographies corporelles, conflits de temporalités et continuum de violences

15 novembre 2017

Parution : Cartographies corporelles, conflits de temporalités et continuum de violences Paris, L’Harmattan, 2017. Présentation : En matière de (...)

Lire la suite...

Parution : Penser les relations entre médias. Dispositifs transmédiatiques, convergences et constructions des publics

1er juin 2018

Parution : Penser les relations entre médias. Dispositifs transmédiatiques, convergences et constructions des publics sous la direction de Laurent (...)

Lire la suite...



Designed by Unisite-Creation